• Clara BL

Un article, ça évolue: de la naissance à la publication

Comme vous le savez -ou peut-être pas-, les articles que vous lisez lors de leur publication sont rarement nés sous cette forme! Et aujourd'hui, j'avais envie de vous partager un peu du périple de l'un des articles que j'ai mis le plus de temps à écrire récemment, et qui à beaucoup évolué: Bienvenue chez moi - #1 Les règles

Cet article a commencé comme ça: "Dans mon espace, on a le droit de se tromper, mais on sait que les mots ne suffisent pas à montrer que l'on est désolé. On agit différemment.

Sans mon espace, on a le droit de faire ce qui est le mieux pour nous sans avoir à se justifier.

Dans mon espace, on a le droit d'être en colère, ou joyeux.

Dans mon espace, ce qui me met mal à l'aise doit partir. Et si vous êtes mal à l'aise dans mon espace, vous pouvez partir.

Dans mon espace, on se protège si on veut, mais jamais en attaquant un autre."

L'idée était de m'approprier mon espace, de le décrire et d'en définir les règles. Je n'avais pas encore eu l'idée de séparer les règles et la visite, tout se mélangeait un peu pour moi, et je n'étais pas satisfaite de l'énergie qui se dégageait de ce morceau de texte. Puis l'idée de séparer les règles et la visite est apparue, mais je n'arrivais pas encore bien à séparer les deux, à savoir quelles explications donner ou non, voici quelques extraits d'une version de travail:

"Avoir été ouverte à tout tout le temps, m'a causé beaucoup de tort.

J'ai réalisé que de façon générale, une fois que j'avais laissé les gens entrer dans mon espace, dans ma maison, j'avais un peu tendance à les laisser y faire n'importe quoi. Vous pouvez peut-être imaginer des restes de pots cassés ici ou là, des murs égratignés ou fissurés. #lessonlearned

Donc, dans l'idée de rendre cet espace le plus beau possible, pour moi avant tout, après tout c'est ma maison, j'avais envie de partager les couleurs et les règles de cette maison. Genre, j'ai un chien, si vous êtes allergiques, vous avez peut-être pas envie de vous y exposer, et on se retrouvera plutôt dans un autre espace que celui-là. Et puis, j'adore les fleurs, mais pas les plantes carnivores.

Si ces règles vous dérangent, vous mettent mal à l'aise, vous avez la liberté et la responsabilité de faire ce qui est bon pour vous, incluant en sortir. Je ne me vexerais pas promis. :)

La responsabilité est aussi une valeur très importante pour moi, chacun est responsable de soi. Je vais de mon mieux pour prendre soin de moi dans cette espace et ce n'est pas responsabilité de prendre soin de vous (même si j'en ai envie), c'est la vôtre."

J'ai commencé à mettre en place l'idée des pièces et d'une "vraie" visite métaphorique:

"Partout des peintures de mon grand-père pour rester connecter à l'artiste de ma famille.

Salle de bain, émotions, vulnérabilité. Entrée pleine de lumière parce que c'est important pour moi de mettre en lumière le plus de choses possible, je suis persuadée que maintenir des choses dans l'ombre n'est que toxique. À droite vous voyez une bibliothèque où vous pourrez trouver toutes sortes de livres, des romans pour ados, pour adultes, des thrillers et romans policiers, beaucoup de livres de développement personnel, parfois des biographies et des essais sur des thèmes très variés. C'est le lieu pour se nourrir intellectuellement et s'évader dans d'autres mondes, nourrir mon âme en dehors du travail, un endroit où je me repose et me fait du bien. Vous y trouverez sûrement des citations de Brené Brown, Marianne Williamson ou Joseph Campbell encadrées. Féminisme, antiracisme. Parfois, je parle anglais et je partage régulièrement du contenu anglophone.

Salon, jeu, chien. Danse n'importe comment."

Ça m'a permis de commencer à séparer les deux textes et ce que j'avais envie d'y écrire, j'ai commencé à percevoir une trame que j'ai continué à remplir et faire évoluer pendant plusieurs jours, jusqu'à être satisfaite de ce que j'ai écrit (ou pas). Vous pouvez peut-être sentir que l'énergie de certains passages est différente des autres ou du texte final, et c'est une chose à laquelle j'essaie de prêtre beaucoup d'attention. L'énergie que je mets dans les mots en fera un texte très différent d'un autre et un texte qui incarne qui je suis et ce que je veux faire passer (ou non). Bien sûr, c'est un apprentissage qui est toujours à affiner. Voilà!

J'espère que découvrir un cheminement, parfois long, entre une idée et un article terminé, vous inspire et vous donne un peu d'espace pour vos propres essais et erreurs. Des bisous, ❤️

Clara

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout