• Clara BL

Fais des erreurs


« Ne fais pas les erreurs que j’ai faites », je lis souvent ce genre de chose dans le monde du développement personnel. Et je ne sais pas si c’est pareil pour vous, ou si je suis juste étrange, mais ça me fait un peu comme si on me disait que les erreurs ne sont pas souhaitables. Je sais que l’intention est de partager ce qu’on a appris et ça, c’est vraiment magnifique. Mais ça ne veut pas dire qu’en évitant les erreurs des autres on doit éviter toutes les erreurs. J’ai envie de pouvoir faire des erreurs. Je veux me laisser l’espace et la joie de découvrir qui je suis.

Et ce que j’ai envie de partager aujourd’hui, c’est : Surtout n’évitons pas les erreurs.

S’il vous plaît, ne faites pas cette erreur. C’est faux de penser qu’on gagne du temps à chercher à s’en protéger. On se crée simplement plus d’anxiété et moins de vie. Plus de jugements et moins d’amour.

Alors, fais des erreurs et fais-les à fond. Même quand tu sais bien que c’est une erreur, mais que tu ne peux pas t’en empêcher, ton cœur et ton corps ont sûrement à apprendre des choses que ta tête ne peut t’enseigner. Fais des erreurs avec joie, avec innocence. S’il te plaît, fais toutes les erreurs que tu peux, et surtout fais les mal. On va quand même pas faire des erreurs bien, non ?

N’ait pas peur des erreurs même si on t’a appris qu’elles pouvaient faire de toi un mauvais être humain, rien n’est plus faux. L’erreur est humaine, et on est des humain.e.s. J’ai dû m’en souvenir chaque jour pendant si longtemps, et si cette phrase n’est plus affichée sur mon frigo aujourd’hui, elle est toujours vraie, toujours à m’accompagner. J’en ai besoin. L’erreur est humaine. Qu’est-ce que tu voudrais être d’autre qu’humain.e, n’est pas ?

Alors, laisse-toi chercher ce qui ne se trouve pas où tu crois. Laisse-toi perdre ce qui est précieux, et peut-être le pleurer jusqu’à la fin de tes jours. Ce n’est pas grave. La douleur n’est pas une erreur. Comme le rire n’est pas une erreur.

Fais-toi le privilège de ne pas chercher à tout bien faire. Donne-toi le temps d’aimer tes erreurs, les plus banales et les plus énormes. Celles qui t’ont fait perdre ce qui t’était cher et celles qui t’ont fait trouver de la beauté. Est-ce qu’« erreur » est le bon mot ? Ou peut-être que nous n’en avons pas la bonne définition ? Une erreur, ce n’est pas mal ou bien. On dit que c’est une erreur parce que ça n’a pas l’effet escompté. Mais peut-être que c’était exactement l’effet escompté, pas par nous, c’est tout. Certaines erreurs sont les plus belles choses qui nous sont arrivées, on le sait tous, n’est-ce pas ? Ces moments où on lâche prise et on se laisse vivre. Aussi mal et aussi bien qu’un être humain.

Fais des erreurs, c’est plein d’humanité.

C’est dans nos erreurs communes avec les autres qu’on se retrouve, qu’on apprend à s’aimer. Et nos erreurs différentes nous enseignent à aimer les autres et à les laisser s’aimer comme ils le savent bon pour eux.

Nos erreurs nous appartiennent. Et personne ne peut nous les enlever, nous les épargner, seulement les accepter. On ne sait jamais ce qu’un choix qu’on pense mauvais pour nous ou pour l’autre peut apporter. Ne juge pas les erreurs des autres et ne juge pas les tiennes. Une erreur n’est ni bonne ni mauvaise, elle est une partie de la vie. Alors tu peux respirer un peu, beaucoup, et sauter à pieds joints dans toutes les erreurs qu’il te reste à faire.

Fais des erreurs, plein, tout le temps. Les erreurs c’est plein de vie.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout