• Clara BL

Ne te prive pas

Ne te prive pas de joie, de repos, de plaisir, de douceur parce que ça pourrait te valoir des critiques, de la jalousie, parce que c’est pas juste que ce soit toi et pas eux. Il y aura toujours des gens pour qui c’est indécent de se faire du bien. Des gens que ça déclenchera, qui seront jaloux, en colère, qui critiqueront, qui ne comprendront pas et ne le voudront pas. Il y aura toujours des gens qui ne seront pas capables de voir la joie des autres comme un cadeau et comme un guide. Des gens qui ne peuvent pas ou ne veulent pas encore aller explorer ce qui est possible pour eux. Mais il y en aura aussi plein pour qui ce sera un don, un espoir, une inspiration, un réconfort. On ne sait jamais ce qui est offert à travers nous. Il y aura des gens qui pourront célébrer cette joie. Beaucoup. Des gens qui se laisseront inspirer. Des gens à qui ça donnera de l’espoir ou du réconfort dans les moments difficiles qui arrivent immanquablement. Des gens qui partageront la leur aussi. Tu ne rendras pas le monde meilleur ou plus juste en te privant de ce qui te nourrit.



Ne te prive pas de ce qui te fait du bien parce que c’est différent de ce que c’était avant ou que c’est différent des autres. Ce qui te rend heureuse aujourd’hui ne diminue pas ce qui t’a rendu heureux.se hier ou ce qui rend heureux les autres. Laisse ton monde et le monde s’étendre de ces choses nouvelles et différentes. Tout est important, tout est bon, rien n’efface ou ne supplante quoique ce soit. Honorer ce qui nous rend heureux aujourd’hui, c’est honorer le présent autant que le passé et le futur.


Ne t’empêche pas d’être heureux.se sous prétexte que tu ne l’étais pas jusqu’à maintenant. Tu ne te fais pas du bien en continuant à te priver de ce qui t’était inaccessible avant. Que tu te prives de quelque chose aujourd’hui, ne te rendra pas moins douloureuse les privations passées. Pleure le passé et accueille la joie. Tu ne dois rien à la tristesse, à la douleur, au trauma. Ils existent toujours, mais ne les fait pas exister au-delà de leur utilité. Ne renonce pas à la joie parce que c’est eux que tu connais. Chaque chose en son temps, à sa place. Laisse place à ce qui est possible après. Et avant. Et pendant aussi.


Ne te prive pas d’être bien, de recevoir, de repos, de joie, parce que tu n’as pas fait assez, ce n’est pas le moment ou tu ne l’as pas mérité. C’est toujours le moment pour ce qui te fait du bien. Il n’y a rien à faire pour être heureux, pour vivre la joie, recevoir le repos, la nourriture, l’argent qu’il te faut. Il n’y a pas d’échange à faire, de poids suffisant à porter, de temps à passer. Il n’y a rien à mériter, juste être vivant.e. Dit oui à ce qui t’est donné.


Ne t’empêche pas d’être heureuse par peur de ne plus l’être. Rien ni personne ne peut t’enlever la joie qui était là. Elle sera la ressource des jours pluvieux, le soleil dont on se souvient derrière les nuages, même si on ne le voit pas. Ne te prive pas de profiter du soleil par peur qu’il te manque trop quand les nuages t’empêcheront de le voir. Il te manquera quoiqu’il arrive, que tu aies profité de sa chaleur et de sa lumière ou non. N’évite pas les étés sous prétexte que l’hiver arrive. Personne ne peut vivre dans un hiver permanent, pas plus que l’été ne dure toujours. Prends ce qui est là, c’est ce qu’il te faut.


Ne t’empêche pas de vivre ce qui te fait envie parce que quelqu’un quelque part ne le peut pas. Honore la possibilité qui t’est offerte. Déguste de toutes tes papilles, de tout ton corps, de tout ton être. Envoie un peu de ton délice à l’Univers, partage ce qui déborde. Profite de ce que tu as, même si d’autres ne l’ont pas. Tu n’honores personnes en te privant en leur nom. Que tu te prives de quelque chose n’en fera pas profiter quelqu’un d’autre. Ce qui est pour toi est pour toi, si tu ne le prends pas, personne ne le prendra à ta place, personne n’en profitera à ta façon. Personne n’est mis en joie par la même combinaison de choses que toi.


Ta joie est unique, saisie-la. Partage-la à ceux qui peuvent la goûter. On a besoin de plus de joie dans le monde, pas moins. Profite !

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout