top of page
  • Photo du rédacteurClara BL

Court Terme

Je ne sais pas vous mais j'ai l'impression qu'on fait tellement de choses à court terme, de façon souvent destructrice, sans vision à long terme que je suis devenue le contraire. Obsédée par le long ou le moyen terme, et méfiante envers tout ce qui sonne court terme.


Alors, je fais de mon mieux pour bien manger, bien dormir, bouger mon corps, de façon qui me fasse du bien, diminuer les sources de tensions inutiles, suivre une thérapie, etc. Je construis, je réfléchis à ce que je veux pour ma vie, mes relations, mon environnement. Je sais bien faire le long terme.


Sauf que parfois, le long terme et le travail de fond, ça ne suffit pas. Et c'est pas un échec que de le reconnaître et de prendre les mesures nécessaires maintenant. (Et je me dis ça à moi-même.)


Du coup, j'ai décidé d'aller me faire masser et d'aller chez l'ostéopathe pour mon mal de dos, de prendre des médicaments pour mon anxiété -à base de plantes mais quand même, pour quelqu'un qui ne prenais rien à moins d'être à l'article de la mort, c'est un progrès, surtout que l'anxiété, c'est dans la tête of course...- de moins ou pas promener Hubert pour ma fatigue, de trouver des solutions à court terme.


C'est facile pour moi de me dire que je ne devrais pas avoir besoin de "ça." Surtout que quand je suis bien, je n'en ai effectivement pas besoin.


Mais, je ne souviens que quand il y un incendie quelque part, on appelle pas les experts pour déterminer pourquoi c'est arrivé, ou quelle serait la meilleure solution à long terme pour que ça ne se reproduise pas. On appelle d'abord les pompiers pour arrêter l'incendie. Et ensuite hopefully les experts.


Parfois, nos pompiers c'est les réseaux sociaux, parfois c'est la nourriture, d'autres c'est des médicaments, de l'aide et c'est sûr que certaines choses sont plus constructives que d'autres. Mais on essaie d'abord d'éteindre l'incendie avant de trouver les causes ou de savoir si ce pompiers est plus cools qu'un autre. Et c'est ok.


C'est pas un échec de reconnaître qu'il y a un incendie, ça arrive à beaucoup de monde. Et c'est pas un échec d'appeler les pompiers, c'est même plutôt responsable. Ça évite que l'incendie se propage.


2022 à été l'année la plus difficile de ma vie. J'ai passé mon année à gérer des incendies, présents ou passés, qui n'étaient parfois même pas les miens.

Et cette fois, j'ai décidé d'appeler les pompiers plutôt que d'essayer de tout éteindre toute seule ou d'essayer de les empêcher avec mes supers plan ingénieux en 18 points d'experte en incendie - sans vouloir me vanter bien sûr, même si en fait si, en me vantant complètement.


Aussi bizarre que ce puisse paraître, ces petites choses, sur le court terme m'apportent de la joie, parce que j'ai enfin l'impression de m'occuper de moi maintenant tout de suite. Et je sais que ça va m'aider à continuer à construire sur le long terme.


J'espère que vous aussi vous vous autorisez à pensez court terme de temps en temps.


Et si vous avez envie de prendre soin de vous, que ce soit en mode court ou long terme, le prochain cercle d'écriture c'est le 18 Février à 17h30. Je n'ai pas encore de thème. Vous avez des idées ? Incendie peut-être que je vous fasse profiter de mon expertise. ;)


Info et inscription : https://my.weezevent.com/P(r)ause

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page